Soc cadenas min 1

Les cadenas d'amour

Texte

Voilà des années que les amoureux du monde entier se plaisent à symboliser leur engagement par la dégradation des plus beaux ponts parisiens. Comment ? Par une tradition venue droit de Chine, celle de fixer un cadenas dans les temples (pour les plus supersticieux) ou tout lieu marquant (pour les plus romantiques). Cette semaine, près d'un million de cadenas, soit environ 45 tonnes de ferraille, vont être retirés du Pont des Arts. Ce pont, offrant l'une des plus belles vues de Paris, est en effet le plus apprécié des amoureux mais aussi le plus enlaidi de la capitale. Et pour éviter les récidives, ce sont d'abord des panneaux de bois puis des panneaux de verres qui devraient être installés en lieu et place des anciennes grilles.

Pourquoi retirer les cadenas ? Ce n'est pas qu'une question de laideur. Outre la dégradation du patrimoine, il en va également de la sécurité publique, les grilles alourdies par les cadenas manaçant de tomber à tout instant. En juin dernier, ce sont plus de deux mètres de grille qui avaient ployé sous le poids des cadenas.

Après le Pont des Arts, c'est le pont de l’Archevêché, derrière la cathédrale Notre-Dame, qui devrait se voir libéré de ses fers.

 

Vocabulaire

  • se plaire à (faire quelque chose) : to enjoy (doing something)
  • un engagement : a commitment
  • un cadenas : a padlock
  • supersticieux : supersticious
  • marquant : striking, memorable, remarkable
  • la ferraille : scrap iron, iron (in a negative way)
  • retirer : to remove
  • enlaidir : to make ugly, to deface
  • éviter : to avoid
  • une récidive : a repeat offence
  • un panneau : a pannel
  • en lieu et place : instead of, in place of
  • une grille : railings
  • la laideur : ugliness
  • outre : apart from, besides
  • il en va également de : it also concerns
  • alourdir : to make heavy
  • menacer : to threaten
  • ployer : to bow, to bend
  • se voir libéré être libéré
  • l'archevêché : the archbishop's palace
 

Culture Société